23 novembre 2016 : message de Pascal Geoffroy, pasteur

Chrétiens et citoyens
Oui à l’accueil de l’autre


Alors que scintillent les illuminations dans nos villes et villages, il revient aux chrétiens de rappeler que Noël n’est pas initialement associé au mot « marché ». Noël célèbre un enfant né en Judée dans des conditions précaires. Ses parents avaient dû se glisser dans le flux des nombreuses personnes déplacées par un édit impérial.

Aujourd’hui, la guerre, la violence, la misère et les aléas climatiques contraignent des personnes, des familles, à prendre les routes incertaines de l’exil, au plus près de chez eux d’abord, et parfois, au risque d’en mourir, vers de plus lointains rivages. Certains arrivent dans nos villes et nos villages.

Le message du Christ, transmis par les évangiles, invite à aller au-delà de nos peurs, pour accueillir l’autre à notre porte, prendre soin de ceux que notre société, avide de performance, laisse sur le bord du chemin : personnes sans travail, sans ressources, sans domicile, sans affection, ou exilés en quête d’une terre d’accueil. Ainsi mettrons-nous en œuvre la miséricorde. Soyons vigilants pour résister aux dérives sectaires et xénophobes. Osons regarder le visage de l’autre, pour découvrir en lui un frère.

Dans ce combat pour la justice, ici et maintenant, nous serons aux côtés des citoyens qui simplement se réclament de la fraternité inscrite dans notre devise républicaine.


Commission diocésaine de la solidarité :
Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture, Aumônerie catholique de la prison, Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement-Terre Solidaire,
JRS Welcome, La Maison de Pierre, Ordre de Malte, Pastorale des migrants, Sant’Egidio, le Sappel, Secours Catholique, Société de St Vincent de Paul.
Paroisse de Reims de l’Eglise Protestante Unie




Reims, 24 juillet 2016

Chers lecteurs,

l'été 2016 est tragiquement endeuillé par de terribles attentats en France et en Allemagne, en Irak, e Afghanistan, une tentative de coup d'état en Turquie, c'est à dire à nos portes a déjà entraîné des centaines de morts et combien d'autres victimes. Le monde est violent. Il n'a jamais cessé de l'être. Seule dans le monde la population européenne avait rêvé d'un monde déjà pacifié et d'une humanité naturellement bonne, désireuse de paix universelle. Or la violence est naturelle à l'être humain. Les civilisations se sont construites dans ce seul but de détourner la violence en son contraire : une force créatrice et altruiste.

C'est aux états qu'il incombe de limiter cette violence, si possible de la stopper et d'en punir les auteurs et les complices. En auront-ils les moyens et la volonté ? Peut-être. Parmi les moyens nécessaires figure l'emploi possible de la force. On le voit donc, la tâche de l'état contre le Mal est imparfaite puisqu'il va parfois devoir utiliser lui aussi la violence légitime. Les chrétiens peuvent prier pour que ceux qui nous gouvernent aient le courage nécessaire. Comme citoyens, les chrétiens doivent également prendre leurs responsabilité civiques, sociales, associatives, professionnelles à cœur et participer à cet effort de civilisation commune. C'est l'effort continu de la culture que de lutter pour limiter le pire et faire éclore le meilleur de possibilités humaines.

Les États et les sociétés ont leurs responsabilités spécifiques, mais c'est aux Églises qu'il appartient de combattre le mal de l'intérieur avec de toutes autres armes que celles de l’État. C'est pour cela que Jésus est venu, c'est pour cela qu'il est mort sur la croix et ressuscité. C'est pour nous entraîner dans ce combat victorieux contre le Mal, la violence et l'injustice qu'il a envoyé son Saint-Esprit. Il a vraiment vaincu le Mal, mais cette victoire, nous devons et surtout, nous pouvons la remporter à sa suite dans notre propre vie.

Alors que l’État ne peut agir que de l'extérieur sur le Mal, l’Évangile agit de l'intérieur, sur les consciences, sur les ressorts les plus profonds de l'âme humaine. En nous permettant de nous réconcilier avec nous-même, avec les autres et avec Dieu. Nous suivons un Christ crucifié, oui ! Mais un Christ vainqueur du Mal par sa croix !

Si vous avez des congés, je vous souhaite de profiter de ce temps précieux pour vous ressourcer dans la prière et la méditation de la Bible. Alors, ce sera malgré tout un été profitable !

 

Pascal Geoffroy




21 décembre 2014 : un nouveau message de Marie-Laure GUTTINGER, pasteur

Cher(e)s ami(e)s

voici les programmes que j'ai reçu de RCF . Nous assumons une émissions chaque semaine qui est diffusée le mardi à 19h 33 et le Dimanche à 9h 30. 
Anthony m’interviewe  à raison de  deux émissions deux fois par mois. Nous avons fait une émission spéciale pour Noël avec lecture du texte biblique et conte.
 Si vous avez envie et si vous avez le temps, vous pouvez le dire à Anthony qui programmera avec vous une émission. Si vous avez des idées d'émissions, transmettez nous vos idées. 
Nous sommes preneurs. C'est passionnant . La parole de Dieu est aussi transmise  par les ondes et sur les ondes.
Nous pouvons même une fois ou l'autre en déclinant votre identité vous prêter nos voix . Pourquoi pas. A vos plumes
Bon Noël Bonne année.
Marie-Laure
PS il y a une station d'enregistrement à Charleville Mézières , pour Châlons il faut que je me renseigne
pouvez vous déjà mettre dans vos nouveaux agendas la retraite du CP avec Katie Badie et moi du 17 avril soir au 18 avril  16H  à St Thierry . Katie est bibliste de la fédération protestante au niveau national Le thème sera plutôt d'ordre ecclésiologique   C'est une retraite qui sera vraiment une retraite d'ordre spirituelle
les dates des célébrations oecuméniques  . Le  Dimanche 18 avril à 16 heures avec le Père Stéphane  en présence de M. Jordan à l'Eglise St André
le 21 janvier à 20h chez les Clarisses à 20 h  et celles de Sedan et d'Epernay à 20 h vendredi 23 janvier
mais aussi la réunion des membres de l'accueil du culte rue Andrieu le 24 janvier à 17h et la rencontre avec la communauté juive à la synagogue Dimanche 8 mars : Le rabbin et moi-même organisons une rencontre et débat autour du thème de la justice et de la paix en s'appuyant  particulièrement sur Esaïe 11. Venez y nombreux
Bien sûr toutes ces dates vous seront données dans le prochain bulletin mais vous  avez la primauté de l'information pour certaines d'entre elles.
merci de diffuser ces informations et notamment celles des célébrations oecuméniques autour de vous


Marie-Laure


Message du pasteur à l’occasion de l’ouverture du site de la paroisse de l’Eglise protestante unie de Reims-Epernay

Aujourd'hui, 8 septembre 2013,

Nous fêtons un évènement historique au niveau local : l'union des églises protestantes luthériennes et réformées. Nous entrons dans un élargissement de notre horizon ecclésial. Nous nous accueillons mutuellement dans le respect de nos diversités pour, à notre tour, accueillir celles et ceux qui sont attirés par la parole de Dieu.

 C'est pourquoi il est si important pour notre communauté d'avoir ouvert des fenêtres sur la "toile". Le site de l'Eglise Protestante Unie de Reims-Epernay est accessible à toutes celles et tous ceux qui, aujourd'hui, veulent trouver des informations sur notre vie communautaire, à travers ses activités tant cultuelles que culturelles.

Prenez le temps de situer notre Eglise locale de Reims-Epernay dans notre grande Eglise Protestante Unie de France. Tous les onglets  du site vous donneront un aperçu global de cette Eglise qui se veut ouverte au monde, et à qui le message de Dieu s'adresse ainsi :

" car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son fils unique
pour que quiconque croit en lui ait la vie éternelle"
Jean 3, 16

Le message de Dieu est un message de vérité, de cohérence et de vie, qui remet debout malgré les épreuves par lesquelles nous passons. C'est un message qui donne du sens à notre vie.

Au gré de vos clics, cherchez et vous trouverez des informations sur les plans, tant pratique, qu'historique et spirituel.

Un immense merci à toutes celles et tous ceux qui ont été la cheville ouvrière de ce site.


Pasteure Marie-Laure Guttinger